Quel matériau pour ma charpente ?

Elément essentiel de la construction, la charpente sert de support pour l’ensemble de la toiture. Ainsi, sa solidité est d’une importance capitale. Bien sûr, il ne faut pas négliger son esthétique. Pour toutes ces raisons, le choix de la charpente requiert une mûre réflexion. En fait, la décision est à prendre en fonction de la qualité de son matériau de fabrication.

Le bois

Depuis des lustres, le bois est le matériau le plus utilisé par les charpentiers. Si ce matériau a autant de succès, c’est à cause de ses innombrables qualités pour ne citer que sa forte résistance, sa robustesse et son niveau d’isolation élevé. En fait, tout dépend de l’essence de bois. La plupart du temps, les charpentiers se servent du pin douglas, de l’épicéa ou du châtaignier. La charpente en bois se démarque également par son élégance. C’est un élément doté d’une structure remarquable. Il réunit plusieurs composants à savoir les pannes, les fermes, les chevrons et les lattes. Le seul défaut de la charpente en bois, c’est qu’elle exige un bon traitement contre les champignons et les insectes.

Le métal

Le métal constitue également une matière de fabrication de premier choix. Il faut dire qu’il a toujours eu une place privilégiée dans le domaine de la construction de bâtiments à cause de sa facilité de manipulation. La charpente métallique est surtout visible sur les toits des locaux industriels ou agricoles. Son atout majeur est sa résistance optimale aux intempéries et à l’usure. Notons qu’elle n’exige aucun traitement ou entretien spécifique. La charpente métallique est également facile à monter. Pour assembler chaque pièce qui la compose par exemple, il suffit d’un peu de soudure. Un autre atout de la charpente métallique, c’est qu’il possible de la modifier au fil du temps. C’est très important en cas d’extension du bâtiment.

Enfin, il ne faut pas oublier que la charpente en métal se distingue par son allure moderne et esthétique. Elle peut adopter différentes formes. Toutefois, elle possède un énorme défaut. Elle ne résiste pas au feu.

Le béton

Les bétons précontraints, armés et légers figurent aussi parmi les matériaux exploités par les charpentiers. Ils sont à privilégier si le bâtiment bénéficie d’une toiture plate. Le principal atout de la charpente en béton est sa solidité. Elle est aussi très résistante au feu. De plus, elle est moins onéreuse que le modèle en bois ou en métal. En revanche, sa construction est une tâche technique qui requiert le respect de différentes normes. Par ailleurs, il faut une bonne planification pour faciliter sa mise en place.